La mobilisation s’organise et s’amplifie de jour en jour contre l’avis d’enquête d’utilité publique qui vise à exproprier des riverains de la prise d’eau des Ricous et grever de servitudes les terrains de propriétaires du hameau des Garnauds et autres lieux-dit des vallées de Champoléon et d’Orcières. Les conséquences sont tout aussi dramatiques pour les Gapençaises et les Gapençais qui se verraient contraints de boire pour des années encore une eau prélevée en surface avec toutes les conséquences de surveillance sanitaire et de traitements renforcés qu’impose cette option choisie par les élus Gapençais. La solution par pompage dans la nappe phréatique des « Choulières » promise en 2010 par M.DIDIER, maire de Gap et approuvée par l’ensemble des décideurs, aurait bien moins d’impacts négatifs à tous points de vue et doit être retenue. Nous ne baisserons pas les bras et continuerons notre lutte jusqu’à ce que Monsieur DIDIER, Maire de Gap, adhère à ce projet pour le bienfait de ses concitoyens et pour le bien être des Champsaurins.

En savoir plus sur le site de D!CI.fr

Crédit médias : D!CI TV